Cliquez sur le bouton "j'aime" avant de lire cet article ! Merci beaucoup ;-)



Est-ce que vous faites ce qu’il faut pour gagner des points au filet ? Est-ce que vous avez la bonne technique lorsque vous êtes à la volée ? Est-ce que vous savez ce qu’il vous manque pour être performant à la volée au tennis ?

Avant de démarrer la lecture de cet article, sachez que j’ai rédigé un autre article sur « Les 5 étapes obligatoires pour une montée à la volée efficace« , que je vous encourage à lire avant celui-ci…

Dans cet article basé sur la technique de la volée au tennis, je vais partager avec vous :

  • Étape 1 : Avez-vous l’attitude adéquate pour réussir vos volées
  • Étape 2 : Quel est le placement idéal à la volée ?
  • Étape 3 : Y a t-il une préparation à la volée ?
  • Étape 4 : La frappe de balle est-elle nécessaire ?
  • Étape 5 : Replacez-vous toujours…

Étape 1 : Avez-vous l’attitude adéquate pour réussir vos volées ?

Tout d’abord, lorsque vous montez à la volée au tennis, vous allez devoir positionner votre raquette de façon a avoir vos mains assez hautes. De cette façon, vous pourrez automatiquement rabattre plus facilement vos balles.

Ensuite, pensez à faire une reprise d’appuis au moment où votre adversaire frappe dans la balle, tout simplement car vous êtes lancé vers l’avant et si vous ne faites pas cette reprise d’appuis, vous n’allez pas pouvoir vous écarter et faire une fente avant bien équilibre durant votre frappe.

Enfin, soyez toujours sur la pointe des pieds, monté sur des ressorts, tel un gardien de but vigilant et prêt à bondir à chaque instant.

Étape 2 : Quel est le placement idéal à la volée au tennis ?

Vous devez vous placer en fonction de la situation et du coup que vous venez de jouer lors de votre montée à la volée mais votre seule obsession doit être de toucher la balle et votre placement va vous y aider :

  • Si vous mettez votre adversaire en difficulté, vous allez avoir tendance à coller un peu plus le filet.
  • Si vous avez fait une montée au filet qui n’est pas efficace, restez à l’entrée des carrés de service.

Mais respectez la théorie des angles pour fermer les angles et pousser votre adversaire à la faute :

  • Montez long de ligne à la volée.
  • Bouchez le passing-shot long de ligne.
  • Coupez la trajectoire de la balle si votre adversaire joue croisé.

Gardez à l’esprit que avant de penser à votre placement, vous devez frapper la balle :

  • La plus proche possible du filet pour ne pas en être gêné
  • Le plus rapidement possible pour prendre du temps à votre adversaire
  • Le bras tendu, devant vous, afin de regarder votre impact mais également afin de toucher la balle sans la frapper !

Si vous avez le temps ou qu’une volée est loin de vous, vous pouvez vous aider en faisant un pas qui va vous permettre de garder un équilibre et ainsi du contrôle dans votre frappe de balle. La volée au tennis n’est pas compliqué, il faut juste être dynamique.

Pour une volée de coup droit, par exemple (prenons le cas ou vous êtes droitier), vous allez devoir avancé le pieds gauche et frapper en même temps que votre pied se pose par terre. Pour une volée de revers, ça sera le pied droit.

Étape 3 : Y a t-il une préparation à la volée au tennis ?

  • Tenez votre raquette devant vous, tamis devant votre visage, prise marteau !
  • Puis après votre saut d’allègement, présentez directement votre tamis vers la balle.

A aucun moment votre raquette ne doit reculer lorsque vous faites une volée. Logiquement, vous avancez votre main pour aller frapper la balle le plus proche possible du filet, ainsi reculer pour prendre de l’élan ne ferra que vous nuire.

Imaginez que vous êtes devant un mur et qu’avec votre main, vous devez toucher le mur le plus rapidement possible… Prenez-vous de l’élan ou allez-vous directement à l’essentiel ?

Dans cette vidéo proposée par TennisNow, Blair Henley vous fait une démonstration d’une volée au tennis sans préparation.

Volées liftées :

Préparation identique à celle d’un coup en fond de court, seule la mise à niveau doit se faire à hauteur de l’épaule.

Volées hautes :

Élevez votre main ainsi que votre tamis pour toucher la balle devant vous en hauteur mais ne reculez pas votre main et votre raquette. Vous devez immédiatement avancer votre main vers la balle…

Volées basses :

Vous n’avez pas suffisamment collé le filet ou vous attendez que la balle vous arrive dessus sans chercher à la frapper rapidement… Allez chercher l’impact le plus tôt possible devant votre pied d’appuis, le tamis vers le ciel afin de faire remonter votre balle.

Étape 4 : La frappe de balle est-elle nécessaire ?

Pour « claquer » une volée au tennis, vous devez être très proche du filet. Si ce n’est pas le cas, vous devez « poser » votre volée, autrement dit, placer votre balle et penser en deux ou trois coup, vous n’avez pas le choix.

Claquer une volée au tennis :

  • Avancez rapidement vers la balle
  • Vous devez être collé au filet
  • Chercher de l’angle afin que votre adversaire ne touche plus la balle

Placer une volée au tennis :

  • Pensez gagner le point en deux temps : une volée placée, une volée de finition
  • Accompagnez votre balle dans la zone souhaitée
  • Collez le filet et jouez à l’opposé de votre adversaire
  • Vous pouvez éventuellement claqué votre seconde volée

Étape 5 : Replacez-vous toujours…

La volée est un coup de finition, autrement dit, un coup que l’autre ne pourra pas remettre dans le court puisqu’il est trop loin de la balle… Théoriquement, bien sur ! Mais souvent, nos montées à la volée sont trop faibles et nous avons plusieurs volées à réaliser… Alors une fois que vous avez réalisé votre première volée, vous devez :

  • Vous replacer afin de fermer les angles et empêcher votre adversaire de faire un passing-shot
  • En même temps, vous devez repositionner votre raquette, droite, devant votre visage, jambes fléchies.
  • Méfiez-vous toujours du lob.

Respectez ces 5 étapes et vous aurez une volée au tennis très technique mais surtout une volée efficace.