Cliquez sur le bouton "j'aime" avant de lire cet article ! Merci beaucoup ;-)



Ne vous est-il pas déjà arrivé de faire la faute sur un smash inratable ? Votre adversaire arrête de jouer, et vous, malgré toute la place que vous avez, vous envoyez votre balle dans le grillage ou encore plus frustrant, juste à côté de la ligne, faute… Beaucoup de personnes rencontrent ce problème, et mon rôle, dans cet article, est de vous expliquer comment réussir ses smashs !!!

Explications Techniques pour réussir ses smashs

Étape1 : L’organisation du Smash

C’est la base pour réussir un smash. Le temps qui sépare la frappe de votre adversaire à la vôtre est très court ! C’est pourtant durant ces quelques secondes que tout peut se jouer et où l’on peut réussir ses smashs.

Au moment où votre adversaire frappe dans la balle, vous devez enchainer un saut d’allègement et une rotation des épaules afin de placer votre raquette en position armée (votre bras est légèrement cassé et doit former un angle droit avec votre raquette).

Une fois le haut de votre corps en place (en seulement 1 seconde) 😉 , vous allez devoir vous placer sous la balle…

Comment avoir une bonne position technique pour réussir tous ses smashs ?

Étape 2 : Le Placement du Smash

Pour un bon placement au smash, voici mon conseil : Vous devez reculer suffisamment pour ré avancer afin d’ajuster votre placement !

Sur la photo, Djoko est en train de ré avancer doucement pour bien être équilibré. L’équilibre lui permettra de frapper plus fort. C’est de cette manière qui peut réussir tous smashs.

Pour garantir la sécurité de votre smash, vous devez maitriser le slice qui vous permettra d’enrouler votre balle… Le saut n’est pas indispensable pour faire un bon smash, il est plutôt synonyme de perte d’équilibre…

Si vous le souhaitez, je vous propose de regarder une vidéo de Federer en SlowMotion (au ralenti) en train de faire un Smash.

Explication Tactiques pour réussir ses smashs

Étape 1 : Le Smash avec ou sans rebond ?

Bien souvent, n’ayant pas trop le temps et la lucidité, nous nous précipitons sur la balle pour conclure notre point mais nous en oublions une chose très importante : jusqu’à un niveau de seconde série, il est très compliqué d’associer Puissance et Prise de temps sur l’adversaire ! Pour réussir ses smashs, il faut faire le bon choix !

Étape 2 : Puissance du Smash

Pour « éclater » son adversaire, vous devez vous retrouver dans une position similaire à Djoko sur cette photo. Bien équilibré, prêt à transférer son poids du corps vers l’avant, bien organisé… Vous devez avoir la sensation d’attendre la balle. Mais ce n’est pas tout. Vous devez laisser rebondir la balle par terre de manière à fixer votre adversaire et à faire encore quelques ajustements comme par exemple : déterminer la zone à toucher, ajuster votre placement afin de bien rabattre votre balle…

Étape 3 : Prendre du temps à l’adversaire

Pour prendre du temps à votre adversaire, vous n’avez pas le choix : vous devez prendre la balle quand elle arrive et ne pas la laisser rebondir. Et bien souvent la balle n’est pas si facile à jouer ! Organisez-vous vite, mettez de l’effet dans votre smash et frapper normalement dans la balle ! Je vois déjà le petit sourire en coin que vous faites en admettant que vous frappez un peu plus que normalement… 😉

Pour réussir ses smashs, vous devez penser « efficace » et non « plaisir » si vous souhaitez être performant !