Cliquez sur le bouton "j'aime" avant de lire cet article ! Merci beaucoup ;-)



Dans cet article, je vous propose de répondre à la question : Comment faire des perfs au tennis ? ou encore comment battre un adversaire qui réussit tout mieux que vous ?…

Vous démarrez un match officiel ou amical, et votre adversaire réussi tout, il est plus fort que vous et vous ne voyez aucune solution ! Vous connaissez l’issue du match, un bon 6/1 6/1, merci et au revoir. STOP STOP STOP ! Si il y a quelque chose que je souhaite préserver sur mon blog c’est l’aspect positif !!! Il existe des solutions !!!

Il y a 4 choses que vous devez faire lorsque vous avez envie de faire des perfs au tennis :

  • Vous devez déjà passer vos premiers tours
  • Soyez patient et intelligent
  • Rivalisez avec votre point fort sur son point faible
  • Votre mental n’a pas de limite

 

Comment passer ses premiers tours très souvent pour faire des perfs le tour d’après ?

La première chose que vous allez devoir mettre en place pour passer un premier tour c’est de ne pas prendre de haut votre adversaire. Bien qu’il soit moins bien classé que vous, il y a des chances pour que vous soyez dans un mauvais jour. De plus, lui peut-être dans un super jour.

N’anticipez pas votre match. Pensez simple. Motivez-vous pour faire un bon match, jouer chaque point à fond, vous donner à 100%. Vous savez, il n’existe que très peu de différence entre un joueur classé 30 et un autre classé 15/5… C’est dans la tête que tout se joue… En gardant cet état d’esprit – celui de ne pas juger trop vite son adversaire – vous passerez naturellement beaucoup plus de premiers tours. Mais cela ne suffit probablement pas…

Je vous invite également à ne pas regarder le tableau lors de votre premier tour. Beaucoup ne résiste pas à l’appel de ce tableau de tournoi, et beaucoup perdent leurs premiers tours uniquement parce qu’ils ont vu le tableau. Je vous explique pourquoi…

Le simple fait de regarder le tableau va automatiquement vous projeter dans le futur. Vous allez regarder le nom et le classement de votre adversaire mais également son classement. Puis ensuite, vous allez regarder qui sera votre prochain adversaire en cas de victoire… Et c’est de ça que vous devez impérativement vous méfier.

Imaginez le scénario, cela c’est d’ailleurs peut-être déjà produit dans votre carrière 😉

Vous connaissez le nom de votre premier tour. Facile, vous l’avez battu 6/2 6/3 il y a deux semaines…Puis en perf, au second tour, vous tombez sur un ami que vous battez tout le temps à l’entrainement… Vous regardez qui vous pouvez jouer après, il s’agit d’un gars qui a perdu largement contre le type que vous avez battu il y a 1 mois… Bref, vous voyez le truc ?!?!?!

Penser au troisième tour, à faire de perfs alors que vous n’avez pas encore passé votre premier tour et tout simplement destructeur pour votre tournoi, pour votre saison et surtout pour votre confiance et votre mental tennis!!! Prenez les choses comme elles viennent, jouez étapes par étapes, et vous ferez beaucoup de perfs au tennis !

 

Soyez patient et intelligent si vous souhaitez faire des perfs au tennis

Lorsque vous démarrez un match en perf, vous devez chercher dès les premiers échanges à dominer votre adversaire si vous souhaitez faire des perfs et ceci, dès l’échauffement. Le simple fait de prendre la balle légèrement plus tôt, va agacer votre adversaire car vous allez lui couper ses sensations. Vous allez ainsi lui mettre la pression car vous lui montrez qu’il joue court. Il va commencer à cogiter dans sa tête.Mais n’en faite pas trop, sinon, il va se mobiliser pour immédiatement vous repousser…

Bien sur, vous devez prendre la balle plus tôt sans prendre de risque tout en étant régulier (ne pas faire de faute). N’hésitez pas à jouer au centre, ça ne changera rien et tactiquement vous n’allez pas faire courir votre adversaire et logiquement l’inciter à jouer en marchant…

Mettez beaucoup d’effet, soyez patient et attendez la faute de l’autre au cours des premiers jeux. Ne cherchez pas à faire des points, ne cherchez pas à surjouer. Prenez simplement la balle plus tôt dès que vous en avez l’occasion. A ce moment-là, votre adversaire va essayer de surjouer pour inverser les rôles !

Rivalisez avec votre point fort sur son point faible

Tout en prenant la balle tôt sans prendre de risque, jouez avec votre point fort sur le point faible de votre adversaire. C’est à vous de détecter son point faible le plus rapidement possible :

  • Avec votre coup droit sur son revers
  • Avec votre revers coupé sur son coup droit lifté
  • Montez à la volée sur son revers coupé
  • Jouez long et très calmement pour lui retirer toute cadence de balle
  • Si vous avez envie de faire des perfs, vous devez agrandir cette liste par vous-même… 😉

Un bon exemple sur cette vidéo de Nadal contre Federer… Il joue avec son CD sur le RV de Roger… Et tout en dominant, il attends que Federer fasse la faute. Parfois, il agresse car naturellement lorsqu’un joueur joue court, les pros ont le réflexe d’avancer immédiatement pour attaquer… Ça fait mal au cœur pour les fans du Suisse mais Nadal applique bêtement mes conseils 😉

 

Votre mental n’a pas de limite

Si vous laissez la moindre chance à votre adversaire d’inverser la tendance, il va se jeter sur l’opportunité ! Restez bien concentré sur ça ! C’est une des raisons qui me pousse à vous conseiller de faire un bon échauffement…

Si vous faites correctement votre job (dominer au centre sans faire de faute) et que votre adversaire inverse la situation, c’est qu’il est en sur-régime ou qu’il est largement plus fort que vous. Dans les 2 cas, il peut exploser. S’il n’explose pas, dites-lui bien joué et serrez-lui la main. Mais si vous êtes patient et rigoureux, il peut exploser complètement et faire beaucoup de fautes…

A partir de ce moment-là, je suis désolé de vous dire, qu’il va falloir faire preuve de patience ! On peut associer l’excellent niveau de votre adversaire à un orage. Vous allez devoir attendre que l’orage se calme pour sortir !

Autrement dit, vous allez devoir attendre que votre adversaire se calme, prenne conscience qu’il surjoue, ou commence tout simplement à faire des fautes. Mais parfois, on attend tellement que le match se termine ! Parfois, l’adversaire se relâche et on peut de nouveau dominer… En attendant, il va falloir courir…

Dans un premier temps, vous allez devoir essayer de jouer long ! Puis, vous allez essayer de varier un maximum vos balles de manière à ce que votre adversaire ne fasse jamais deux fois le même coup ! De cette manière, il va commencer à se dérégler…

Ensuite, vous pouvez chercher à le faire courir (droite-gauche) ou encore de le faire monter à la volée (endroit où il n’est pas à l’aise !) Si votre adversaire monte souvent à la volée, frapper fort sur lui plusieurs fois : il aura des volées incontrôlables, et perdra sa confiance.

Enfin, si toutes ces stratégies ne fonctionnent pas, soit vous attendez que votre adversaire redescende sur terre 😉 , soit vous essayez à votre tour de surjouer.

Je vous souhaite bonne chance dans vos prochains tournois et j’espère que cet article vous permettra de faire des perfs tout le long de votre saison !

Je vous invite également à regarder cette courte vidéo où je vous présente un livre sur le mental : « Pensez comme un champion » de Jean-Philippe Vaillant. Vous pouvez l’acheter sur le site d’Amazon en cliquant ici